La Suippe

Présentation

La Suippe est un affluent rive gauche de l'Aisne qui s'écoule sur environ 93 km dans les départements de la Marne et de l'Aisne. Elle prend sa source à Somme-Suippe, dans la Marne, et se jette dans l’Aisne à Condé-sur-Suippe, après avoir parcouru la Champagne crayeuse.

La Suippe est un cours d’eau sinueux sur la majorité de son linéaire, s’écoulant dans un bassin versant, de forme allongée sur 520 km², à majorité agricole et/ou sylvicole, excepté dans les traversées urbaines (Suippes, etc.).

Le chevelu de la Suippe, qui s’écoule sur un terrain crayeux, est peu développé (seulement 8 affluents de petite taille). Les principaux affluents sont l’Ain, la Py, l’Arnes, le ruisseau d’Aussonce et le ruisseau d’Epoye. Le lit majeur de la Suippe est essentiellement boisé. L’aval est presque exclusivement composé de peupliers.

Les zones humides occupent  environ 2,5% du bassin versant, et sont composées de boisements (aulnes, frênes, saules…), plantations (conifères, feuillus), prairies, mégaphorbiaires, roselières, annexes hydrauliques, plans d’eau et de zones artificielles.

La Suippe est un cours d’eau d’assez bonne qualité morphologique. Toutefois, de nombreux ouvrages hydrauliques sont recensés sur son linéaire.

La Suippe est une rivière alimentée par la nappe qui draine un bassin très perméable. De ce fait, elle n’est pas très sensible aux inondations. La partie aval, à partir de la limite départementale Marne-Aisne, connaît des crues par remontées de nappe, lors des périodes de hautes eaux. Toutefois, le cours d’eau subit des assecs à l’extrême amont. A partir de Bazancourt, de nombreux prélèvements dans les nappes (industriels, eau potable et irrigation) impactent le débit de la Suippe.

© 2019 - Tous droits réservés à SIABAVES

Close

Retour en haut de page